Apéros poétiques

Tapas et alexandrins
Texte date
17 septembre
Lignes

La poésie sauvera le monde

pouvait-on lire depuis les rives lors de l’édition précédente de Poésie en Ville. Alors on ne sait pas si elle sauvera le monde mais en ces temps de coronavirus, nous voulons croire que les Bains des Pâquis peuvent être un lieu de résistance, un lieu de pensée, un lieu de ré-invention.

Les Bains proposent deux à trois fois par mois des lectures d'écrivain.e.s vivant.e.s, les samedis de 10h30 à 11h30.

Ils organisent en outre la manifestation bisannuelle de Poésie en Ville.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web de Poésie en Ville